ecole-et-formation-des-métiers-d’arts-de-bordeaux

NOTRE MISSION

La Philomathique doit (re)devenir le lieu phare et de référence de l’artisanat et des métiers d’art vertueux. Ce lieu doit être hybride, exemplaire, dédié et inspirant. La Philomathique, fidèle à son histoire et à sa reconnaissance d’Utilité Publique depuis 1859 doit rester un acteur pionnier dans la formation et plus spécifiquement dans la reconversion professionnelle qui est un des enjeux de nos sociétés.

ecole-et-formation-des-métiers-d’arts-de-bordeaux

L’AMBITION

(Ré)générer les métiers d’Art et d’Artisanat, (Re)former des personnes en (Re)conversion professionnelle pour qu’elles deviennent des artisans vertueux, (Ré)veiller l’envie de devenir des amateurs éclairés et qualifiés en phase avec les objectifs de développement durable de l’ONU et ainsi contribuer à permettre aux 300 000 entreprises artisanales qui vont cesser leur activité dans les 10 prochaines années, de (re)trouver un repreneur pour sauvegarder ainsi nos savoir-faire sur nos territoires !

(Ré)générer les métiers d’art et d’artisanat pour leur permettre un futur vertueux et durable.

1808

Création de la Société Philomathique de Bordeaux
Héritière du siècle des Lumières, l’Association créée en 1808 par Isaac Rodrigues-Henriques, réunie des sociétaires, hommes influents des cercles socio-économique, scientifique et artistique de la capitale girondine. Leurs ambitions sont la promotion du savoir, la diffusion de la culture et la vulgarisation des sciences et des techniques. «Philomathique» est un néologisme du XVII siècle composé de deux termes de racines grecque : Philo (aimer) et mathique (les sciences).

1839

Lancement des premiers cours professionnels gratuits
Pionnière dans l’éducation pour tous, la Philomathique décide d’organiser l’enseignement primaire et professionnel en faveur des adultes de la classe ouvrière. Les 400 premiers apprenants bénéficient gratuitement des cours d’écriture, de lecture, de caclul, histoire et géographie, comptabilité ect..

1859

Legs de Charles Fieffé, et Reconnaissance d’Utilité Publique
Charles Fieffé, philomathe, adjoint au maire de Bordeaux lègue le surplus de sa fortune à la municipalité. Il souhaite que soit bâti un établissement qui diffuse et promeut la connaissance à la jeunesse bordelaise. En visite à Bordeaux, l’empereur des français Napoléon III, déclare «Etablissement d’Utilité Publique, l’association établie à Bordeaux sous la dénomination de Société Philomathique de Bordeaux» le 27 Juillet 1859.

1866

Lancement des premiers cours gratuits pour les femmes
Progrès historique : La Philomathique devient l’une des rares écoles en France à dispenser des cours professionnels gratuits à destination des femmes. Cependant, quelques contraintes contemporaines demeurent : les cours doivent se dérouler exclusivement la journée et dispensés par des professeurs mariés..

1869

Construction de l’école rue Abbé de l’Épée suite au legs de Charles Fieffé
Fidèle au legs Fieffé, la municipalité fait construire au numéro 66, un bâtiment solide et fonctionnel : C’est la naissance de l’école actuelle de la Philomathique ! Ce bâtiment est un témoin historique, exemple des constructions scolaires du XIX siècle avant l’ère Jules Ferry.

1874

Arrivée de l’École Supérieure de Commerce de Bordeaux
En partenariat avec la Chambre de Commerce, la ville de Bordeaux et le Conseil Général, la Philomathique créée une école destinée à former des chefs de maisons de commerce. C’est la création de «Sup de Co Bordeaux». La vision des Philomathes est de créer une fusion «utile et agréable» entre les futurs cadres et les apprentis girondins Elle restera au sein de la Philomathique jusqu’en 1971 et devenir KEDGE aujourd’hui.

1895

L’une des 13 expositions organisées à Bordeaux, avec 2 millions de visiteurs
13éme exposition organisée par la Philomathique ; la plus célèbre, 1895 avec la visite du Président de la République Félix Faure ! Les expositions organisées par la Société Philomathique de Bordeaux, avaient lieu place des Quinconces, sur le modèle des grandes expositions parisiennes. Objectif : exposer l’évolution de la technique artisanale. Ces expositions servent également de modèle économique pour financer les cours gratuits aux bordelais.

1953

Record du nombre d’inscriptions sur une année scolaire (5400)
Avec ces cours dit de promotion sociale pour les adultes, la Philomathique accueille plusieurs milliers d’apprenants par an, principalement en cours du soir, dans ses 11 différentes succursales reparties un peu partout en Gironde et notamment dans son siège au 66 rue Abbé de l’Epée.

1989

Spécialisation dans la formation pour adultes en reconversion professionnelle
Afin d’offrir une offre de formation complémentaire aux Centre de Formation d’Apprentis, la Philomathique se spécialise dans la préparation aux examens de l’Education Nationale, CAP ou BP. Ces formations s’adressent principalement à des adultes en reconversion professionnelle. Cette activité se développe significativement pour devenir la plus importante à partir de 2016.

2015

118 Meilleurs Ouvriers de France
Véritable tradition de la recherche d’excellence, la Philomathique de Bordeaux a formé plus de 118 Meilleurs Ouvriers de France depuis la création du concours en 1920. Principalement dans les métiers du bois, de la plomberie et de l’ameublement. Pierre Claverie, Menuisier et Responsable du pôle Bois actuellement, est le dernier MOF couronné en date.

2020

Plus de 50 médaillés au concours de Meilleur(e)s Apprenti(e)s de France depuis 2016
Sous l’impulsion proposée par la Gouvernance dès 2016, la Philomathique devient l’un des plus grands organismes de formation spécialisé dans la reconversion professionnelle. Preuve de l’excellence de l’enseignement proposé et en lien avec l’héritage des MOF, la Philomathique a accompagné ses apprenants aux Conconous de Meilleur(e)s Apprenti(e)s de France aux niveaux départemental et régional.

2021

100 % de réussite aux examens de l’Education Nationale et obtention de la certification QUALIOPI
Engagé dans un processus d’amélioration permanent depuis 2020, la Philomathique valide en Février 2021 la certification QUALIOPI, obligatoire pour tous les organismes de formation. Ce succès se traduit également par un sans faute aux examens de l’Education Nationale pour nos 86 apprenants !

1808
ecole-et-formation-des-métiers-d’arts-de-bordeaux

LES MOYENS

La Philomathique de Bordeaux, association reconnue d’utilité publique, est une école de formation aux métiers d’Art et d’Artisanat.

En proposant des actions de formations professionnelles, des ateliers d’initiation ou de perfectionnement dans le cadre de l’intérêt général, elle poursuit aujourd’hui sa mission d’éducation et de sensibilisation à différents métiers (Menuisier, Couturier, Tapissier Décorateur, Peintre Décorateur.

Soucieuse de proposer des réponses concrètes et adaptées aux besoins des acteurs économiques locaux, elle conçoit des actions de formations innovantes préparant à l’obtention d’une qualification et favorisant ainsi l’insertion professionnelle et le développement économique.

Engagée dans une mission de transmission de savoir-faire, elle développe également des ateliers de sensibilisations rassemblant différents publics souhaitant s’initier ou se perfectionner à des techniques traditionnelles animées par l’excellence du geste.

ecole-et-formation-des-métiers-d’arts-de-bordeaux

L’ensemble des formations dispensées au sein de la Philomathique s’inscrivent dans la logique d’excellence, marque de fabrique permettant d’avoir formé plus d’une centaine de Meilleurs Ouvriers de France tout au long de son histoire. Cette logique se matérialise par le respect du savoir-faire traditionnel, par le travail du geste pur, par le souci obsessionnel du détail dans la recherche permanente de la perfection.

Les formations de la Philomathique sont dispensées par une trentaine de formateurs toujours en activité professionnelle afin d’assurer un enseignement aux prises avec les réalités et les enjeux actuels des entreprises. En outre, cet ancrage des formations dans la vie quotidienne permet à la Philomathique de contribuer à sa manière au développement économique du territoire, ce qui en fait un partenaire privilégié de la mairie et de la métropole bordelaise.

Enfin, animé de la volonté d’œuvrer pour l’intérêt général, la Philomathique s’efforce de proposer des formations accessibles à tous et adaptées à chacun afin de favoriser une cohésion sociale empreinte de dynamisme.

Ainsi, en cultivant son héritage historique exceptionnel, en s’adaptant aux nouvelles contraintes sociales et en s’ouvrant sur la modernité, la Philomathique entend préserver et revigorer les valeurs qui la guident depuis sa création : la promotion du savoir, la diffusion de la culture et l’exposition de la technique.

lES PARTENAIReS


ecole-et-formation-des-métiers-d’arts-de-bordeaux

PROGRAMME ALUMNI

La communauté des apprenants Philomathique

Forte de plus de 200 ans d’existence, la Société Philomathique de Bordeaux a formé plusieurs milliers d’hommes et de femmes aux métiers d’art avec comme fil conducteur, depuis ses débuts, l’excellence de la formation et la transmission des savoirs. Les 118 MOF issus de ses rangs témoignent de cette qualité et de ce prestige.

Parce que l’ensemble de ces femmes et hommes forment une communauté qui partage ces valeurs d’excellence, et à l’heure où les réseaux (sociaux ou non) occupent une place importante dans la vie professionnelle, la Philomathique de Bordeaux a décidé de structurer ce réseau pour créer une dynamique profitant à tous les « Anciens ». Rencontres, partage, annuaire, autant d’actions qui vont se mettre en place dans les mois à venir pour animer, fédérer et faire vivre cette communauté si riche.

Retour haut de page